Recherche tous paramètres :
Le Lys Bourbonnais immobilier :
manoirs à vendre toutes régions

Manoir Renaissance 8 pièces à vendre en Allier, 225 m² habitables

Manoir 8 pièces à vendre en Allier avec 2 granges, entre Montluçon (03) et Clermont-Ferrand (63)

Bourbonnais (03/63)
Mandat n° 1254

Entre Montluçon et Clermont-Ferrand : prestations de haute qualité, volumes clairs, nombreux éléments originels; 2 belles granges, 2 puits, 2 sources, bassin, verger, dans son superbe parc clos arboré et fleuri d’1,3 ha.

Aux frontières langue d’Oc-langue d’Oïl, Bourbonnais-Auvergne, un élégant village entouré de plusieurs seigneuries domine la voie romaine de Lyon à Poitiers (est-ouest), croisant la voie romaine de Bourges à Clermont-Ferrand (nord-sud), et, non loin, celle de Montluçon à Gannat (transversale). De l’époque gallo-romaine à l’époque contemporaine, de nombreuses maisons altières furent érigées en granit des Combrailles autour d’une église classée; moult personnages valeureux (ou non) marquèrent l’Histoire de la commune, dont saint Martin, et la légende y fait même passer Gargantua… Paysage vallonné sans nuisances et climat encore bourbonnais attirent pour leur douceur de vivre non loin d’axes routiers rapides.

Castel déjà cité par Nicolas de Nicolay en 1609 comme entouré de fossés (d’où son nom), la maison forte du Pont existait cependant antérieurement comme appartenant au marquis de Bressolles au XVe siècle; de valeureux seigneurs s’y succédèrent, dont celui qui fit l’objet d’une pétition de ses gens, qui sauva sa tête de la guillotine lors de la Révolution. La baronnie du Pont tomba en ruine au cours des XIXe et XXe siècles, mais retrouva toute son élégance grâce aux rénovations contemporaines introduisant confort, lumière et volumes dans ce lieu historique entouré du calme d’une campagne clémente.

En retrait des méandres du chemin communal, la maison forte présente une ordonnance de bâtiments habituelle aux manoirs bourbonnais : cour au nord fermée de communs, parc et prairie au sud, plongeant sur la vue dégagée. Entouré de murets de pierre ou de haies épaisses où se cache la faune, le terrain d’1,3 ha entoure harmonieusement les bâtiments.

Le manoir typiquement bourbonnais de 225 m² habitables, avec ses tours et son logis familial, où il fait bon vivre dans des espaces ouverts, à double orientation; la circulation s’y fait facilement dans tous les sens d’une pièce à l’autre :
Rez-de-chaussée :
- entrée : escalier de chêne, toilettes (lave-main)
- vaste cuisine contemporaine (27,8 m²), aménagée et équipée (+ poêle à bois), communiquant avec l’entrée côté cour, le débotté côté parc (véranda) et la tour de flanquement nord-ouest (réserve 2,7 m²)
- boudoir dans la tour de façade tronquée (4 m²)
- 2 grandes salles, double exposition : le salon central (24,70 m²) sortant au parc grâce au débotté, communiquant avec le grand salon (35 m²): plancher en chêne massif de Tronçais, porte sud, porte et baie vitrée nord; pièce équipée d’un auditorium et d’un «traitement acoustique» pour les amateurs de musique (4 densités d’absorption des ondes); vidéoprojecteur et écran.
Étage (isolation entre plafond et grenier) :
• à gauche :
- chambre du pignon ouest 27,5 m² double exposition, plancher chêne originel, boiseries; long dressing arrière
- vaste salle de douche à l'italienne (sèche-serviettes : un radiant et un soufflant) dans la tour (anciennement arasée, reconstruite par des Compagnons)
- toilettes avec vasque, communiquant avec les chambres ouest et centrale … et la terrasse sud surplombant le débotté et dominant la vue sur tout le parc
- couloir desservant salle de bain nord et chambre centrale 18 m² : fenêtre sud, boiseries, plancher originel (accès aux toilettes et terrasse sud)
- grande salle 35 m² au pignon est, triple exposition sud-est-nord : parquet chêne… vues sur étang voisin, cour et parc
- escalier vers grenier aménageable : plancher, charpente traditionnelle en chêne.
Caves voûtées profondes :
- cave à vin (pompe du puits)
- chaufferie : chaudière à granulés Windhager (environ 1000 € / an !) et ancienne chaudière gaz.

Maison agréable à vivre grâce aux deux styles opposés très bien mariés : jolis éléments originels et style contemporain très appréciable pour son confort, sa clarté et ses volumes.

Énormes travaux de gros œuvre et petit œuvre depuis 2009 : toitures qualité et beauté Monuments Historiques, enduits, sanitaires, sols, électricité, chauffage (radiateurs fonte), isolation (thermique et acoustique) 40 cm d’ouate de cellulose soufflée, fenêtres PVC (souvent oscillo-battantes)… tout est récent et de haute qualité du sol au plafond, dont assainissement 2009 aux normes.

Classe énergétique :

Taxes foncières 1100 €.

Dépendances : des dolmens de granit, typiquement locaux (les cailloux dans les souliers de Gargantua ?!) paysagent avec les massifs de fleurs la cour ombragée de tilleuls centenaires, qui possède son puits comme le castel :
La grange de 170 m² au sol, érigée d’imposants blocs de granit :
- source (au rez-de-jardin) protégée dans une pièce
- au rez-de-cour : atelier et immense garage à splendide charpente originelle en berceau, à bien 10 m de hauteur.
À l’opposé du portail d’entrée, la métairie de 180 m² au sol possède 2 niveaux; au pignon ouest du grenier, une charpente unique de croupe à trois pans arbore une forme de proue de navire. Appentis-bûcher au pignon est.

Le parc : en hémicycle autour de la prairie qui s’étend au sud en esplanade, de larges haies abritant la faune doublent de hauts feuillus et de multiples fruitiers jeunes et anciens (poiriers, cognassier, cerisiers, noyer, figuiers, pruniers, mirabelliers…); au centre, un grand frêne abrite l’espace repas, et à l’ouest, un bassin empierré recueille l’eau d’une deuxième source, non loin du potager.

Cette propriété « parfaite » dans son ordonnance et ses prestations, se situe à proximité immédiate d’axes routiers nombreux, et de tous sites touristiques les plus fréquentés du Bourbonnais et de l’Auvergne.

Nombreuses photos complémentaires.

Activités touristiques : châteaux et églises classées au village et dans la région; basiliques majeures romanes d’Auvergne, Parc Naturel des Volcans d’Auvergne, Vulcania,
forêt de Tronçais, gorges de la Sioule, forêt des Colettes, Route des Châteaux d’Auvergne…
• 10 min A71
• 20 min de Montluçon
• 3 h 30 de Paris
• 1 h Clermont-Ferrand et son aéroport
• dans le triangle de 3 villes tous commerces.

Prix : 440 000 €

honoraires à la charge du vendeur